Une personne se prend la tête entre les mains.

Vous allez planter votre stratégie réseaux sociaux

« Les réseaux sociaux ? Facile ! J’ai un compte Insta et je suis sur Snapchat. » Nombreux sont ceux qui pensent que leur pratique personnelle du web social les met à l’abri de tout échec. Vous en faites peut-être partie ; voici donc 5 décisions qui vont vous faire louper le coche.

1. Vous n’allez pas définir d’objectifs

« Être plus visible » n’est pas un objectif pertinent.  Si vous ne définissez pas des objectifs chiffrés, temporels, concrets, vous ne saurez pas dans quelle direction aller. Impossible, dès lors, de mettre en place des actions en cohésion avec vos objectifs, ou de les évaluer. Vous allez partir dans tous les sens. Un bon exemple d’objectif : amener x de mes abonnés à réserver sur mon site d’ici à la fin du mois. Ou encore avoir x inscrits à ma newsletter en un trimestre. 

2. Vous allez vous lancer sur les réseaux sociaux parce qu’il « faut y être ».

Vous suivez l’actu autour du digital et des réseaux sociaux en particulier ? Très bien. Ainsi, vous avez vu que certaines plateformes ont explosé ces dernières années. Or, vous pensez que parce qu’elles sont populaires, elles sont pertinentes, voire incontournables.  Erreur : l’important est de savoir ce qu’on veut y faire, ce qu’on peut y faire, et pourquoi ! Prenons l’exemple de Snapchat : beaucoup ont voulu tenter de s’y implanter en organique. Pourtant, l’application est clairement une sorte de messagerie améliorée, peu propice à la communication des marques, si ce n’est par le biais de la pub.

3. Vous ne saurez pas qui est votre audience

Vous allez peut-être vous orienter vers des réseaux sociaux en fonction des connaissances que vous avez sur ces derniers, ou de l’audience que vous imaginez pouvoir toucher. Votre intuition n’est pourtant pas toujours la bonne ! Vous devez impérativement utiliser quelques outils simples, comme un Analytics ou des outils d’inspiration marketing, pour savoir qui sont vos cibles. 

4. Vous allez vouloir en faire trop sur les réseaux sociaux

Segmenter, c’est bien. Mais ne pas s’éparpiller, c’est encore mieux. Vous allez vouloir avoir un mix dans vos contenus social media, et vous lancer sur 3, 4, et pourquoi pas 5 comptes. Soyez très prudents avec ce type de stratégie : il vous faut du temps, des compétences et du budget pour des ambitions aussi importantes. Si vous y allez sans préparation, vous allez avoir des comptes sociaux vides, aux contenus irréguliers ou pire, uniformes de l’un à l’autre. Aussi, soyez efficace : Facebook + un autre réseau social, c’est largement suffisant pour commencer.

5. Vous n’allez pas faire de calendrier éditorial

Y aller « au feeling » est la pire option que vous puissiez prendre. Si vous ne préparez pas un minimum vos contenus, disons 3, 4 semaines à l’avance, vous risquez des posts de dernière minute, dans la précipitation. Par conséquent, de potentielles erreurs. Utilisez des outils de planification éditoriale, préparez des contenus froids à réutiliser régulièrement. Ne faites rien à la dernière minute, autant que faire se peut. 

Pour éviter ce genre de déconvenue, outre la lecture de cet article, je vous conseille de me contacter. Nous pourrons ainsi élaborer ensemble une stratégie social media cohérente. En revanche, si vous vous reconnaissez dans les options évoquées plus haut, n’attendez pas pour le faire ! 🙂  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *