Il y a un an, presque jour pour jour, je publiais ma première vidéo où je parlais de littérature sur YouTube. J’entrais ainsi dans le petit monde de Booktube, autrement dit la communauté des vidéastes qui parlent de littérature.

J’ai découvert cet espace quelque peu particulier il y a un peu plus d’un an, en tombant sur une vidéo d’Audrey, qui tient la chaîne Le Souffle des Mots. J’ai été assez épaté par l’aisance de cette fille et sa façon de parler de littérature, loin des quelques émissions nocturnes que je pouvais regarder quand j’étais étudiant, longues, soporifiques, pédantes. Certes, les bouquins présentés par Audrey n’étaient pas tous publiés chez Gallimard ou Flammarion, mais permettaient à un public manifestement large de partager la passion de la youtubeuse.

De fil en aiguille, j’ai découvert d’autres booktubeuses, comme Bulledop, Margaud Liseuse, ou encore l’inénarrable Miss Book. A chaque fois ce même enthousiasme, cette passion simple partagée avec le plus grand nombre, cette envie de dépoussiérer quelque peu les émissions littéraires, tout en ne prétendant pas être des critiques. Rafraîchissant.

Jusqu’à ce que je me dise “pourquoi pas moi ?”. Après tout, j’étais moi aussi un grand lecteur et certains genres que j’affectionne tout particulièrement étaient peu représentés dans ces vidéos. Une envie de faire différemment, une envie de me lancer moi aussi dans l’aventure, et surtout une envie de parler d’une passion que je cultive depuis que j’ai l’âge de lire, voilà ce qui m’a motivé à me lancer.

Je vous épargne le récit des premiers instants : l’hésitation face à la caméra, le malaise, le visionnage intensif d’autres vidéos pour trouver des idées de mise en scène, etc. Et puis bien sûr, il fallait avoir lu un nombre suffisant de bouquins pour en parler !

Et c’est là que ma façon de lire a changé. Je ne suis pas nécessairement devenu un stakhanoviste de la lecture ; mon rythme a légèrement augmenté, mais je veux que cela reste un loisir, et non une contrainte. S’il a été dur, un temps, de me rendre compte que je n’allais pas pouvoir être aussi régulier que je le souhaitais (pour faire comme les “grands” vidéastes), j’assume désormais le fait de prendre mon temps pour lire, et apprécier les bouquins que j’ai entre les mains.

Ma pratique a cependant évolué : je me tourne vers davantage de genres, davantage d’auteurs, et surtout, oui, surtout, je lis pour mon plaisir. Mes années prépa m’avaient dégoûté de la lecture, tant on nous gavait comme des oies avec telle ou autre oeuvre “in-con-tour-na-ble”. Je suis également dans une optique moins “égoïste” : j’ai envie de parler de mes lectures aux gens qui m’entourent, j’ai envie de partager mes émerveillements, mes souvenirs d’enfance, comme dans ma dernière vidéo sur Un sac de billes de Joseph Joffo…

Booktube a fait de moi un autre lecteur, c’est indéniable. J’espère que cette envie de lire grandira encore, et que je découvrirai d’autres auteurs formidables, d’autres booktubeuses passionnantes (et des booktubeurs aussi, hein, on est là messieurs, n’est-ce pas ?). Et j’espère donner envie a d’autres personnes d’avoir la même démarche.

Catégories : Culture

Maxime Pisano

Je m'appelle Maxime Pisano, j'ai 30 ans. Je suis un communicant qui vit son métier avec passion et enthousiasme, surtout quand c'est accompagné de 2.0 et de relations publiques. Je le pratique depuis plus de sept ans maintenant, avec un bonheur sans cesse renouvelé, au gré des missions et des opportunités.